Webinaire: « Excellence en Entreprise via le Capital Humain »

Le 26 Février Quidgest et les fondateurs de l’ICBS (Système d’Analyse Comparative du Capital Intellectuel) tiendront un webinaire sur cette méthodologie. Les participants auront l’occasion d’apprendre à connaître les grands principes de cette théorie et, en outre, poser des questions et partager leurs expériences.

Tout comme expliqué dans le livre récemment lancé Entrepreneurial Excellence in the Knowledge Economy, l’ICBS est un outil qui permet aux entreprises de situer les compétences actuelles et futures essentiels. En outre, il contribue à l’identification et au renforcement des avantages concurrentiels.

Les auteurs ont développé un outil d’aide à la gestion, en partenariat avec Quidgest permettant aux entreprises d’effectuer un examen stratégie de compétitivité.

Apprenez à diagnostiquer et à comparer votre entreprise par des spécialistes dans ce webinaire!

La session se déroulera en anglais, organisée par Francisco Meneses, Consultant chez Quidgest à Macao, et présenté par José Viedma et Maria do Rosario Cabrita, fondateurs de l’ICBS.

Lors de l’inscription, consultez s’il vous plaît votre fuseau horaire dans le formulaire d’inscription en ligne.

[call_to_action_small title= »Inscrivez-vous dès maintenant! »  buttonText= »Inscription → » buttonUrl= »http://www.anymeeting.com/PIID=E953DD84884D3B » buttonNewWindow= »true » buttonType= »fancy » buttonCorners= »rounded » /]

Sur les auteurs

viedmaJosé M. Viedma Marti est professeur de gestion stratégique à l’Université Polytechnique de Catalogne, en Espagne. Il a occupé des postes de direction dans l’industrie du logiciel et de conseil. Son domaine de recherche et la pratique se concentre sur la perspective stratégique de la gestion des connaissances, le capital intellectuel et du savoir-développement. Sa recherche internationale a cristallisé dans les méthodes pratiques, telles que l’ICBS, BCR, CICBS et RICBS.

 

rosarioMaria do Rosario Cabrita est titulaire d’un doctorat en administration des affaires et est professeur à l’Universidade Nova de Lisboa, ISCTE Business School et à l’Instituto Superior de Gestão Bancária, au Portugal. Elle a également occupé des postes de direction dans des banques internationales. Son domaine de recherche actuel se concentre sur le capital intellectuel, la gestion des connaissances et des actifs incorporels de gestion.

Stratégies internationales pour les PME de Haute Technologie

Dans l’actuel contexte de demande de la part des économies périphériques européennes, les petites et moyennes entreprises (PME) technologiques se trouvent limités en ce que concerne la production de nouveaux produits, dut à l’absence de la demande locale qui empêche la démonstration de son offre. Pour ces entreprises, l’entrée d’une nouvelle offre requiert la conquête de marchés externes qui démontrent les avantages de leurs produits dans les marchés locaux.

Parmi les modèles organisationnels qui conditionnent la croissance des entreprises, nous avons détectés l’absence d’une stratégie dans la sélection des marchés et la définition d’objectifs pour ceux-ci. La plupart des entreprises s’approche de façon ingénue face à la croissance transfrontalière, traitant les marchés-cibles dans le but de gagner le maximum, tout en ignorant les différences entre les marchés. À savoir, la pression compétitive ou les attentes para rapport à la qualité et le support au client. Dans le marché britannique, la compétitivité est très élevée, ce qui fait que l’entrée chez celui-ci, sans de forts arguments, soit rarement rentable.

Si le produit n’est pas assez dissocié, la vente dans un marché où la pression est compétitive est extrêmement coûteuse et risquée. Normalement, c’est le cas pour des économies comme la Grande-Bretagne, l’Europe centrale ou les États-Unis. La présence dans ces économies est essentielle pour accompagner la concurrence, corriger les tendances de marché, comprendre les exigences émergentes, construire une réputation ou élargir des compétences.

Dans les marchés de croissance, la compagnie devra établir une présence plus robuste. Une société constituée et un compte en banque simplifieront les partenariats locaux et les accords et les transactions commerciales seront fabriquées dans le même cadre réglementaire. La communication devra être faite dans la langue locale, de préférence par des natifs. En outre, vous devez garder un œil sur marché à tout moment. Suivre les comportements de vos clients, garder un œil sur la concurrence et agir très rapidement.

Enfin, en ces temps de crise et d’austérité, pendant que toute entreprise semble éviter les frais de déplacement, vous pouvez faire une réelle différence, en vous réunissant avec clients en personne, au lieu d’opter systématiquement par la téléconférence. Quelle que soit la stratégie de vente, rencontrer ses clients, se montrer à l’écoute et s’intéresser par leur l’entreprise provoquera chez eux une grande impression. Ceci permettra ainsi à votre entreprise de créer et consolider des liens durables, essentiels pour une croissance soutenue.

Par Nuno Almeida
Country Manager Quidgest UK

Quatre ans d’innovation au Mozambique

Ce mois-ci, Quidgest Software Plant célèbre son quatrième anniversaire au Mozambique. Dès sa fondation, l’entreprise est impliquée dans les diverses activités de modernisation et de développement du pays lusophone.

La société de développement de logiciels est entrée dans le marché en 2008 et dispose d’une solide expérience en ce qui concerne la conception et la mise en œuvre intelligente et flexible de solutions informatiques, y compris un système d’information géo-référencée pour le Conseil Municipal de Maputo. Ce système a été développé en consortium avec le siège de l’entreprise, à Lisbonne, qui fut responsable de la mise en œuvre du système. Cette solution informatique permet la planification urbaine, l’aménagement du territoire, l’administration et l’enregistrement de toutes les informations connexes.

En ouvrant un bureau dans la capitale, Quidgest était en mesure d’investir dans les projets locaux et des solutions adaptés à subvenir aux besoins et aux conditions du marché mozambicain. La préservation des partenariats établis et l’investissement dans des technologies novatrices font partis des objectifs pour les prochaines années.
Par ailleurs, Quidgest Software Plant organise des séminaires et des conférences pour les entreprises et les organisations au Mozambique, avec des sujets tels que la gestion stratégique, les systèmes de gestion de l’information géo-référencée et l’automatisation des processus.
Carlos Marques, partenaire et Country Manager au Mozambique, déclare que « ce marché a un grand potentiel, non seulement en ce qui concerne les similitudes linguistiques et juridiques, mais aussi en raison de leur ouverture face aux nouvelles technologies. »

Partenariat avec ACOS marque la présence internationale de l’entreprise dans le marché scandinave

Dans le cadre de sa stratégie internationale, Quidgest a établi un nouveau partenariat avec la société norvégienne ACOS, A.S. Les deux sociétés ont récemment signé un accord pour le développement conjoint de nouvelles solutions ainsi que des solutions spécifiques pour des projets internationaux.

ACOS développe et met en œuvre des systèmes de gestion, notamment dans le domaine de la gestion de documents, du bien-être des enfants et qualité de vie, des soins de santé et du soutien social. Basée à Bergen et à Oslo avec des bureaux à Stavanger, la société dispose d’un vaste portefeuille de clients dans le secteur tant privé que public.

La planification stratégique de Quidgest dans les pays nordiques – Norvège, Suède et Danemark, comprend la mise en place de partenariats locaux dans chaque pays, le partage des savoir-faire sur les pratiques de développement local, et d’exploiter le potentiel offert par Genio de Quidgest, une plate-forme reconnue internationalement qui permet la génération automatique d’un logiciel de façon rapide et efficace.

Quidgest reçoit un prix pour l’internationalisation des entreprises

Quidgest a été honoré par le prix de l’internationalisation des entreprises, accrédité par UK Trade & Investment, dans le cadre du UK- Portugal Business Awards. La cérémonie a eu lieu le 21 avril, à l’Hôtel Pestana à Lisbonne.

Parmi les huit entreprises ayant reçu cette distinction, Quidgest a été reconnu dans la catégorie «internationalisation». Ce prix est remis à Quidgest pour sa stratégie commerciale et son expansion rapide sur le marché britannique, à travers la présence du bureau local à Londres, qui a ouvert en 2008 et qui opère sous le nom de «Quid Software Engineering».

Cette année, l’entreprise envisage d’étendre son réseau international de partenaires, QuidNet, résultant en un plus grand nombre d’entreprises utilisant Genio, notre plateforme qui génère automatiquement les codes de haut niveau. Cette initiative stimule le transfert de connaissance par le biais de projets en coopération avec casino online real money les universités, qui ont le potentiel pour commercialiser et offrir des propositions aux entreprises privées et publiques en consortium avec des entités britanniques. Genio est devenu l’atout le plus précieux de Quid Software Engineering. La plateforme est le résultat d’un investissement élevé en R&D, et créé un avantage concurrentiel pour les organisations, permettant une réduction significative des coûts et du temps de lancement sur le marché. Cristina Marinhas, PDG de Quidgest dit « le soutien de UKTI, offrant diverses opportunités d’affaires, a été fondamental lors de l’expansion de Quidgest vers le marché Britannique ». Outre le bureau de Londres, Quidgest dispose également de bureaux à Madrid, au Timor Oriental, des joint-ventures en Lituanie, São Tomé et Principe, au Mozambique et des partenaires locaux en Angola et en Allemagne.